Vous êtes ici : Le guide des prêts pour particuliers > Crédit Immobilier > Emprunter pour un bien immobilier : quels avantages de passer par un courtier ?

Emprunter pour un bien immobilier : quels avantages de passer par un courtier ?

Emprunter pour un bien immobilier : quels avantages de passer par un courtier ?

Faire appel à un courtier lorsque l’on désire bénéficier d’un prêt immobilier est une solution intéressante. Obtenir la meilleure offre au taux le plus compétitif est parmi les raisons qui peuvent inciter les acquéreurs à solliciter l’aide de ce professionnel.

Qu’est-ce qu’un courtier en prêt immo ?

Le courtier en prêt immobilier est un intermédiaire chargé de trouver un financement aux meilleures conditions pour son client. Tout emprunteur peut faire appel aux services d’un courtier immobilier. Cet expert effectue des démarches en temps et en heure à la place de son client. Il réunit également tous les documents nécessaires à l’établissement du dossier de prêt comme par exemple les fiches de paie, la pièce d’identité, le contrat de travail, le justificatif d’apport personnel, les relevés de compte bancaire, l’avis d’imposition ou de non-imposition…

De plus le courtier a un rôle de conseil auprès de son client qu’il assiste jusqu’à la signature de l’acte de vente. Un mandat est établi préalablement. Il stipule les conditions de rémunération. Le courtier peut toutefois être rémunéré par l’établissement de crédit qui conclut le contrat de prêt.

Quels avantages de passer par un courtier en prêt immo ?

Avoir recours à un courtier pour obtenir un prêt au meilleur taux présente certains atouts non négligeables, à savoir :

  • Eviter les démarches fastidieuses auprès de différentes banques. Il est constaté que chacune applique ses propres taux et que les conditions d’emprunt varient selon les établissements financiers, mais les conditions de revenus et de taux d’endettement sont les mêmes pour toutes les banques. Cependant, certaines banques peuvent se montrer plus indulgentes que d’autres pour accorder un prêt. En passant par un courtier, l’intéressé obtient un accord de principe rapidement tout en bénéficiant des meilleurs services.
  • Réaliser une économie financière importante. Les courtiers peuvent obtenir des tarifs préférentiels en matière d’assurance emprunteur et de frais de dossier. De plus des économies peuvent être réalisées sur le coût du crédit. En effet, la plupart des prêts sont proposés à des taux inférieurs de 0,25 à 0,50 % par rapport aux taux généralement pratiqués par la plupart des banques.
  • Pouvoir bénéficier d’un interlocuteur unique à chaque étape de la constitution et du suivi du dossier de prêt. Le courtier peut être joint à tout moment en cas de besoin, soit par mail, soit par téléphone.
  • Raccourcir le délai d’obtention d’un crédit immobilier et du même coup accélérer la signature de l’acte de vente.

L’emprunteur a donc intérêt à passer par un courtier spécialisé dans le financement immobilier. A noter que ces professionnels négocient le tiers des transactions. Ce succès s’explique par leur grande expertise et les nombreux avantages dont ils font bénéficier leurs clients.

Comment bien choisir son courtier en crédit immobilier ?

Chaque courtier doit suivre une formation sanctionnée par une diplôme pour exercer sa profession. Les sociétés de courtage et les courtiers indépendants ont l’obligation d’être inscrits à l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance (ORIAS). De plus, ils doivent être immatriculés au Registre du Commerce et des Sociétés. Il est donc important d’opter pour un courtier immobilier agréé afin de lui confier la recherche d’un établissement bancaire qui a toutes les chances de proposer par ce biais la meilleure offre du marché.

Il ne faut pas négliger les frais de courtage tout à fait fondés du fait des services rendus. Ils ne doivent toutefois pas être supérieurs à 1 % du capital emprunté pour que le tarif soit raisonnable. A noter que le courtier n’est rémunéré que si le client accepte l’offre de prêt qui lui a été proposée par son intermédiaire. Aucune commission n’est donc à lui régler si le client trouve finalement une offre plus intéressante par un autre moyen. Dans tous les cas, un mandat spécifiant les obligations des deux parties doit être signé de part et d’autre. Si les clauses ne lui conviennent pas le demandeur n’est nullement obligé de les accepter.

Pour éviter toutes sortes de déconvenues, il est préférable de faire appel à un réseau de courtage ou à un courtier indépendant connus du grand public. Enfin, avant de s’engager il est nécessaire de vérifier la réactivité de ce professionnel et sa façon de fonctionner.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers