Vous êtes ici : Le guide des prêts pour particuliers > Rachat de Crédit > Est-ce qu'un rachat de crédit partiel est possible ?

Est-ce qu'un rachat de crédit partiel est possible ?

Est-ce qu'un rachat de crédit partiel est possible ?

Face à une baisse constante des taux d’intérêt d’emprunt, de plus en plus de particuliers souhaitent opter pour un rachat de crédit. Mais cette opération financière ne peut s’effectuer qu’en totalité et non partiellement. En revanche, le regroupement de crédit partiel est possible. Ce sont deux opérations distinctes que de nombreuses personnes ont tendance à confondre. Ce qui compte toutefois est de savoir quelles sont les solutions pour réduire le coût d’une partie de son emprunt immobilier et diminuer ses mensualités de remboursement.

Principe du rachat de prêt et du regroupement de crédits

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à céder son prêt immobilier actuel en vue d’en obtenir un autre à des conditions plus avantageuses. Cette solution permet de bénéficier d’un meilleur taux, et donc d’un coût de crédit moins élevé. Le rachat de crédit immo doit obligatoirement être réalisé auprès d’un établissement concurrent, contrairement à la renégociation de prêt dont les conditions sont identiques mais qui, elle, doit être effectuée par la banque qui a accordé le financement initial.

Quant au regroupement de crédits, il permet de rassembler au moins deux prêts en cours dès lors qu’il inclut au minimum un prêt immobilier et un prêt à la consommation. Le but de cette opération est de se voir prélever une seule échéance en vue de réduire jusqu’à 60 % le montant global des mensualités en cours. Il est donc tout à fait possible de trouver un établissement qui accepte de regrouper une partie des prêts concernés par la demande. C’est l’emprunteur qui sélectionne ceux qu’il souhaite voir regrouper en un seul crédit.

Comment réduire le montant de ses mensualités par le biais d’un regroupement partiel ?

Même si le rachat de crédit partiel n’est pas possible, on peut toutefois envisager plusieurs solutions pour diminuer le montant de ses mensualités de remboursement. Les personnes qui ont plusieurs crédits en cours dont un emprunt immobilier, ne sont pas obligées de céder tous leurs prêts, surtout si elles disposent d’emprunts à des taux déjà avantageux. Lorsqu’un PTZ (prêt à taux zéro) ou un PAS (Prêt d’Accession à la Propriété) ont été contractés en complément d’un crédit immobilier classique par exemple, c’est ce dernier qui doit faire l’objet du rachat de crédit auprès d’un créancier concurrent, l’emprunteur ayant tout intérêt à conserver son PTZ et son PAS. C’est donc une sorte de rachat partiel.

Cette opération doit bien sûr être intéressante financièrement pour le consommateur. Le but est qu’il bénéficie d’un taux plus avantageux que le précédent, ce qui par voie de conséquence entraîne une réduction de mensualité si la même durée de prêt est conservée.

En cas de rentrée d’argent exceptionnelle (prime, héritage…), il est possible de rembourser partiellement son crédit immo par anticipation. Cette solution permet soit de réduire la durée du prêt restant, soit le montant des mensualités dès lors que là encore on conserve la même durée d’emprunt. Mais cela implique des indemnités de remboursement anticipé, qui représentent jusqu’à 6 mois d’intérêt dans la limite de 3 % du capital à rembourser. Toutefois, il est possible de négocier ces frais auprès de l’établissement sollicité.

Souscrire un nouveau prêt immobilier après un rachat de crédit

Les emprunteurs qui désirent obtenir un crédit à des conditions plus avantageuses que celles qui concernent le prêt initial doivent se faire racheter leur prêt immobilier en totalité par une autre banque. Ils profitent ainsi des taux les plus bas qui entraîne une baisse conséquente des mensualités. La nouvelle banque qui rembourse le capital restant dû à l’établissement initial s’assure cependant que son client sera en mesure de rembourser son emprunt sans faille. L’emprunteur doit justifier d’une situation financière stable et disposer d’une capacité de remboursement suffisante pour faire face à son engagement. Le taux d’endettement ne doit pas être supérieur à 33% de ses revenus afin qu’il dispose d’un reste à vivre décent pour assumer ses charges courantes et ses dépenses.

S’il envisage de se faire racheter son crédit immobilier, il a la possibilité de recourir à un comparateur en ligne. Cela lui permet d’obtenir les meilleures offres de rachat de prêt de différents établissements. L’intéressé peut ainsi comparer les devis reçus afin de choisir la proposition la mieux adaptée à son profil. Cet outil comparatif doit aussi être utilisé pour savoir si la solution du regroupement de crédits partiel est possible si c’est ce qu’il souhaite.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers