Vous êtes ici : Le guide des prêts pour particuliers > Crédit Immobilier > Comment faire un prêt immobilier en union libre ?

Comment faire un prêt immobilier en union libre ?

Comment faire un prêt immobilier en union libre ?

Acheter un bien immobilier est une étape importante. Emprunter à deux sans être mariés pour financer son acquisition ne pose pas de problème particulier. Toutefois les règles sont différentes lorsque les concubins ne sont liés par aucun régime matrimonial ni même pacsés. Voyons les possibilités d’emprunt pour un couple en union libre et les différentes situations possibles.

Acheter de l’immobilier et emprunter sans être mariés

Les jeunes gens sont de plus en plus nombreux à vivre en couple sans être ni mariés, ni pacsés. Cette situation n’empêche pas de réaliser un achat immobilier, mais cette opération implique souvent un financement adapté. Trois possibilités sont offertes à un couple en union libre qui désire emprunter.

Souscrire un prêt immobilier en commun

C’est la solution la plus simple pour un couple en union libre du fait qu’un seul prêt est contracté. Ainsi les frais de dossier et de garantie ne concernent qu’un dossier de prêt. L’opération est identique à celle dont peut bénéficier un couple marié ou lié par un pacs. Néanmoins, chaque concubin devient co-emprunteur, ce qui contraint les deux membres du couple à devenir responsables de la dette du conjoint. En effet, à défaut de paiement par le débiteur, c’est l’autre partenaire qui doit rembourser l’emprunt.

Solliciter un prêt immobilier séparément

En souscrivant deux prêts individuels, chacun assure sa responsabilité financière. L’un et l’autre sont propriétaires d’une partie du bien au prorata du montant investi par chacun. C’est ce que l’on appelle l’indivision. Cette opération financière peut être accordée par la banque sous la condition qu’une caution solidaire soit consentie. Si l’un des emprunteurs est défaillant, c’est l’autre membre du couple qui assure le remboursement de la dette tout en continuant à rembourser sa propre part.

Acheter par le biais d’une SCI (Société Civile Immobilière)

C’est une option pour les personnes qui vivent en union libre. La SCI protège chaque concubin en cas de séparation. Chacun devient propriétaire de ses parts. De même, en cas de décès de l’un d’eux, le partenaire survivant devient propriétaire de sa part sans avoir à supporter des droits de succession.

Quid de l’assurance crédit immo en cas d’union libre ?

L’assurance emprunteur est obligatoirement souscrite par les concubins en union libre, tous deux étant co-emprunteurs. Cette assurance crédit doit couvrir l’invalidité et le décès. Toutefois le taux de couverture peut être différent pour chaque emprunteur mais il est important qu’il représente 200 % pour l’ensemble du couple.

Quelle est la meilleure solution pour un emprunt immo en union libre ?

L’achat immobilier sans être marié ou pacsé comporte des risques si l’on ne choisit pas la solution adaptée à ce type de situation. La meilleure option est l’indivision. Chacun des conjoints est propriétaire d’une partie du bien immobilier, selon un pourcentage défini. La proportion est calculée au prorata de l’investissement ou de la contribution financière apportée par chaque membre du couple. Cette opération s’effectue devant notaire au moment de la signature de l’acte de vente.

En cas de séparation, les deux conjoints ne sont plus solidaires. Trois solutions sont alors envisageables :

  • La banque peut réclamer le capital restant dû.
  • L’un des deux membres du couple peut racheter la part de l’autre.
  • L’ex-couple décide de vendre le logement.

Avant d’opter pour l’une ou l’autre des solutions possibles, lorsque l’on investit dans l’immobilier et que l’on vit en union libre, mieux vaut demander conseil au notaire.

Comment obtenir un prêt immobilier en union libre ?

Afin de choisir la solution la mieux adaptée à chaque situation, il est vivement recommandé de se tourner vers un professionnel qui saura conseiller au mieux au moment où le couple en union libre souhaite souscrire un emprunt immobilier. Il peut être également utile de s’adresser à un courtier en crédits immobiliers si l’on souhaite, en plus, obtenir un prêt à des conditions avantageuses. Cet expert est en mesure de négocier les taux et de prévoir le montage financier qui correspond le mieux aux besoins de ses clients en union libre. Mais préalablement, il est toujours intéressant de se faire une petite idée en utilisant un simulateur en ligne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers